zeldathemes
Real insight on French culture from a French native point of view.
Mostly run by Em, 26, living in Paris.
Welcome to AwesomeFrench !
Liberté, Egalité, Croque au Comté

I just finished that book, a must-read to me! It’s quite simple to understand, even if the book wouldn’t fit beginners. 

Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme. Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maître récit historique et suspens psychologique. Le confident a obtenu cinq prix littéraires et été traduit en dix-huit langues.

La Délicatesse, David Foenkinos.

La Délicatesse, David Foenkinos.

I've always wanted to buy a book and corresponding audio book in French to improve my reading, listening and speaking skills, but I've never been able to find a French audiobook. I live in the US and have checked online, but I can't seem to find any. Are audiobooks in France just not a popular thing? Or are they just hard to find in other countries? Thank you for all of your hard work! I love this blog!!! :)


You can find audiobooks on these links ;) There are not very popular yet they still exist! I hope you’ll find a book you like here : 

http://www.editionstheleme.com/?gclid=COeCktWItLcCFdHLtAodOSoAmg

http://www.litteratureaudio.com/

http://www.audiolib.fr/

http://www.audiocite.net/

misterhulot:

Le magasin des suicides (The Suicide Shop - 2012)

misterhulot:

Le magasin des suicides (The Suicide Shop - 2012)

Do you know of any book, film, or some sort of information about the gay/lesbian life during La Belle Epoque?

Anonymous

I found this article that includes a bibliography at the end. 

That e-book that seems to be the reference about men homosexuality.

This website

Mathilde de Morny biography, she was one of most important people in the gay/lesbian/transexual scene by the time. 

Hope that helps! 

What do French students read in school? In the English-speaking world (at least where I am), we have some authors that everyone reads, like Shakespeare, Mark Twain, Charles Dickens, and Jane Austen. What are the French equivalents?


Balzac, Hugo, Zola, Camus, Flaubert, Montesquieu, Maupassant, J.J. Rousseau, Voltaire, Stendhal, Molière, Corneille, Racine :)

"Nous les gueux," Léon Gontran Damas, extrait de "Black Label".

Nous les gueux
nous les peu
nous les rien
nous les chiens
nous les maigres
nous les Nègres
Nous à qui n’appartient
guère plus même
cette odeur blême
des tristes jours anciens
Nous les gueux
nous les peu
nous les riens
nous les chiens
nous les maigres
nous les Nègres
Qu’attendons-nous
les gueux
les peu
les rien
les chiens
les maigres
les nègres
pour jouer aux fous
pisser un coup
tout à l’envi
contre la vie
stupide et bête
qui nous est faite
à nous les gueux
à nous les peu
à nous les rien
à nous les chiens
à nous les maigres
à nous les nègres…

unehirondellenefaitpaslemoine:

Billy Brouillard, une collection de magnifiques livres, de Guillaume Bianco. 
Paranormal, comptines, cryptozoologie, sirènes, vampires, contes, poèmes, fantasmagories, chansons et dessins exceptionnels ! 

à acheter, à lire, et à re-lire !

Could you give me a few french authors or books that have made a difference in France/French history? I speak french pretty fluently but I'm not familiar with too many french authors.. I've only read Maupassant and some other short stories. What are some must-reads among french people? :)


Charles Baudelaire* - Les Fleurs du Mal
François-René de Chateaubriand** - Mémoires d’outre tombe
Alexandre Dumas* - Le Comte de Monte-Cristo, Les Trois Mousquetaires
Gustave Flaubert* - Madame Bovary
Victor Hugo* - Les Misérables, Les Contemplations, Ruy Blas, Notre Dame de Paris
Jean de la Bruyère*** - Les Caractères
Pierre Choderlos de Laclos** - Les Liaisons Dangereuses
Molière*** - Le Médecin malgré lui, Les Fourberies de Scapin, L’Avare
Marcel Pagnol* - La Gloire de mon père + Le Chateau de ma mère + Le Temps des secrets, L’Eau des collines
Marcel Proust* - Du côté de chez Swann
Jules Renard* - Poil de Carotte
Edmond Rostand* - Cyrano de Bergerac
Standhal** - Le Rouge et le Noir, La Chartreuse de Parme
Jules Verne* - Vingt mille lieues sous les mers
Emile Zola** - Au bonheur des dames, Germinal, L’Assomoir

I made a short list but you can find a bigger list here. I put stars to classify the authors from easy(*) to difficult (***) if some other readers don’t feel as fluent as you may be :)  

A la pâle clarté des lampes languissantes,
Sur de profonds coussins tout imprégnés d’odeur
Hippolyte rêvait aux caresses puissantes
Qui levaient le rideau de sa jeune candeur.
Elle cherchait, d’un oeil troublé par la tempête,
De sa naïveté le ciel déjà lointain,
Ainsi qu’un voyageur qui retourne la tête
Vers les horizons bleus dépassés le matin.
De ses yeux amortis les paresseuses larmes,
L’air brisé, la stupeur, la morne volupté,
Ses bras vaincus, jetés comme de vaines armes,
Tout servait, tout parait sa fragile beauté.
Etendue à ses pieds, calme et pleine de joie,
Delphine la couvait avec des yeux ardents,
Comme un animal fort qui surveille une proie,
Après l’avoir d’abord marquée avec les dents.
Beauté forte à genoux devant la beauté frêle,
Superbe, elle humait voluptueusement
Le vin de son triomphe, et s’allongeait vers elle,
Comme pour recueillir un doux remerciement.
Elle cherchait dans l’oeil de sa pâle victime
Le cantique muet que chante le plaisir,
Et cette gratitude infinie et sublime
Qui sort de la paupière ainsi qu’un long soupir.
- “Hippolyte, cher coeur, que dis-tu de ces choses?
Comprends-tu maintenant qu’il ne faut pas offrir
L’holocauste sacré de tes premières roses
Aux souffles violents qui pourraient les flétrir?
Mes baisers sont légers comme ces éphémères
Qui caressent le soir les grands lacs transparents,
Et ceux de ton amant creuseront leurs ornières
Comme des chariots ou des socs déchirants;
Ils passeront sur toi comme un lourd attelage
De chevaux et de boeufs aux sabots sans pitié…
Hippolyte, ô ma soeur! tourne donc ton visage,
Toi, mon âme et mon coeur, mon tout et ma moitié,
Tourne vers moi tes yeux pleins d’azur et d’étoiles!
Pour un de ces regards charmants, baume divin,
Des plaisirs plus obscurs je lèverai les voiles,
Et je t’endormirai dans un rêve sans fin!”
Mais Hippolyte alors, levant sa jeune tête:
- “Je ne suis point ingrate et ne me repens pas,
Ma Delphine, je souffre et je suis inquiète,
Comme après un nocturne et terrible repas.
Je sens fondre sur moi de lourdes épouvantes
Et de noirs bataillons de fantômes épars,
Qui veulent me conduire en des routes mouvantes
Qu’un horizon sanglant ferme de toutes parts.
Avons-nous donc commis une action étrange?
Explique, si tu peux, mon trouble et mon effroi:
Je frissonne de peur quand tu me dis: “Mon ange!”
Et cependant je sens ma bouche aller vers toi.
Ne me regarde pas ainsi, toi, ma pensée!
Toi que j’aime à jamais, ma soeur d’élection,
Quand même tu serais un embûche dressée
Et le commencement de ma perdition!”
Delphine secouant sa crinière tragique,
Et comme trépignant sur le trépied de fer,
L’oeil fatal, répondit d’une voix despotique:
- “Qui donc devant l’amour ose parler d’enfer?
Maudit soit à jamais le rêveur inutile
Qui voulut le premier, dans sa stupidité,
S’éprenant d’un problème insoluble et stérile,
Aux choses de l’amour mêler l’honnêteté!
Celui qui veut unir dans un accord mystique
L’ombre avec la chaleur, la nuit avec le jour,
Ne chauffera jamais son corps paralytique
A ce rouge soleil que l’on nomme l’amour!
Va, si tu veux, chercher un fiancé stupide;
Cours offrir un coeur vierge à ses cruels baisers;
Et, pleine de remords et d’horreur, et livide,
Tu me rapporteras tes seins stigmatisés…
On ne peut ici-bas contenter qu’un seul maître!”
Mais l’enfant, épanchant une immense douleur,
Cria soudain: - “Je sens s’élargir dans mon être
Un abîme béant; cet abîme est mon coeur!
Brûlant comme un volcan, profond comme le vide!
Rien ne rassasiera ce monstre gémissant
Et ne rafraîchira la soif de l’Euménide
Qui, la torche à la main, le brûle jusqu’au sang.
Que nos rideaux fermés nous séparent du monde,
Et que la lassitude amène le repos!
Je veux m’anéantir dans ta gorge profonde,
Et trouver sur ton sein la fraîcheur des tombeaux!”
- Descendez, descendez, lamentables victimes,
Descendez le chemin de l’enfer éternel!
Plongez au plus profond du gouffre, où tous les crimes,
Flagellés par un vent qui ne vient pas du ciel,
Bouillonnent pêle-mêle avec un bruit d’orage.
Ombres folles, courez au but de vos désirs;
Jamais vous ne pourrez assouvir votre rage,
Et votre châtiment naîtra de vos plaisirs.
Jamais un rayon frais n’éclaira vos cavernes;
Par les fentes des murs des miasmes fiévreux
Filtrent en s’enflammant ainsi que des lanternes
Et pénètrent vos corps de leurs parfums affreux.
L’âpre stérilité de votre jouissance
Altère votre soif et roidit votre peau,
Et le vent furibond de la concupiscence
Fait claquer votre chair ainsi qu’un vieux drapeau.
Lion des peuples vivants, errantes, condamnées,
A travers les déserts courez comme les loups;
Faites votre destin, âmes désordonnées,
Et fuyez l’infini que vous portez en vous!
Charles Baudelaire, Delphine et Hippolyte - Les Femmes Damnées

love-your-french:


Gaston Louis Alfred Leroux (6 May 1868 – 15 April 1927) was a French journalist and author of detective fiction.


In the English-speaking world, he is best known for writing the novel The Phantom of the Opera (Le Fantôme de l’Opéra, 1911), which has been made into several film and stage productions of the same name, notably the 1925 film starring Lon Chaney; and Andrew Lloyd Webber’s 1986 musical.
Gaston Louis Alfred Leroux was born in Paris in 1868. He went to school in Normandy and studied law in Paris, graduating in 1889. He inherited millions of francs and lived wildly until he nearly reached bankruptcy. Subsequently in 1890, he began working as a court reporter and theater critic for L’Écho de Paris. His most important journalism came when he began working as an international correspondent for the Paris newspaper Le Matin.In 1905, he was present at, and covered, the Russian Revolution.
Another case he was present at involved the investigation and in-depth coverage of the former Paris Opera (presently housing the Paris Ballet). The basement contained a cell that held prisoners of the Paris Commune.
He suddenly left journalism in 1907, and began writing fiction. In 1909, he and Arthur Bernède formed their own film company, Société des Cinéromans to publish novels simultaneously and turn them into films. He first wrote a mystery novel entitled Le mystère de la chambre jaune (1908; The Mystery of the Yellow Room), starring the amateur detective Joseph Rouletabille.
Leroux’s contribution to French detective fiction is considered a parallel to Sir Arthur Conan Doyle’s in the United Kingdom and Edgar Allan Poe’s in the United States.

love-your-french:

Gaston Louis Alfred Leroux (6 May 1868 – 15 April 1927) was a French journalist and author of detective fiction.

In the English-speaking world, he is best known for writing the novel The Phantom of the Opera (Le Fantôme de l’Opéra, 1911), which has been made into several film and stage productions of the same name, notably the 1925 film starring Lon Chaney; and Andrew Lloyd Webber’s 1986 musical.

Gaston Louis Alfred Leroux was born in Paris in 1868. He went to school in Normandy and studied law in Paris, graduating in 1889. He inherited millions of francs and lived wildly until he nearly reached bankruptcy. Subsequently in 1890, he began working as a court reporter and theater critic for L’Écho de Paris. His most important journalism came when he began working as an international correspondent for the Paris newspaper Le Matin.In 1905, he was present at, and covered, the Russian Revolution.

Another case he was present at involved the investigation and in-depth coverage of the former Paris Opera (presently housing the Paris Ballet). The basement contained a cell that held prisoners of the Paris Commune.

He suddenly left journalism in 1907, and began writing fiction. In 1909, he and Arthur Bernède formed their own film company, Société des Cinéromans to publish novels simultaneously and turn them into films. He first wrote a mystery novel entitled Le mystère de la chambre jaune (1908; The Mystery of the Yellow Room), starring the amateur detective Joseph Rouletabille.

Leroux’s contribution to French detective fiction is considered a parallel to Sir Arthur Conan Doyle’s in the United Kingdom and Edgar Allan Poe’s in the United States.

Hi Em, I hope that this message finds you doing well. In the past year I have taken an interest in French literature, and I have read a selection of the classics: Guy de Maupassant, Flaubert, Balzac, and I have really enjoyed them (in French, of course). I wanted to ask if you could recommend some more contemporary literature that might also give me some insight into more modern day France society. Thank you very much in advance! -River


To be honest, I read very few novels so I asked a friend who runs a bookshop to do a list for me to answer you, so I have names but I don’t know what it’s worth. However, I trust my friend, she has awesome taste and a very critical eye when it comes to Literature so… Let’s go : 

  • Amélie Nothomb
  • Tatiana de Rosnay
  • Anne Berest
  • Didier Van Cauwelaert
  • Eric-Emmanuel Schmitt
  • Matthias Enard
  • Olivier Adam
  • Daniel Picouly
  • Jean d’Ormesson
  • Virginie Despentes
  • And two classics but she doesn’t really like them: Guillaume Musso and Marc Lévy.

Happy reading!  

[Book] Best seller de la rentrée littéraire : “Kaïken” par Jean-Christophe Grangé

« - Un kaïken. - Tu sais à quoi ça sert ? - C’est avec ce poignard que les femmes samouraïs se suicidaient. Elles se tranchaient la gorge… » Olivier Passan de la Criminelle. Un solitaire fasciné par le Japon traditionnel, un samouraï des temps modernes, lancé dans la traque d’un insaisissable criminel, « l’Accoucheur », qui éventre les femmes au terme de leur grossesse pour brûler le fœtus. Ce flic tourmenté, complexe, cherche à comprendre les raisons du naufrage de son couple : Naoko, sa femme japonaise, a demandé le divorce mais ils se sont entendus pour une garde alternée de leurs deux enfants. Cette vie de famille chaotique est au centre de l’intrigue, qui joue des similitudes entre l’histoire personnelle de Passan et celle du serial killer que l’on est tenté de voir comme son double monstrueux. Mais le suicide de l’Accoucheur ne résout rien et Passan devra aller jusqu’à Tokyo rechercher la clé de l’énigme… Un thriller ambitieux, magnifiquement soutenu de bout en bout. Loin des clichés habituels, le Japon occupe une place prépondérante dans le déroulement d’une intrigue imprévisible où Grangé confère à ses héros une surprenante densité psychologique. Du Vol des cigognes au Passager, un auteur de thrillers uniques, régulièrement adaptés au cinéma. Le seul romancier français capable de rivaliser avec les maîtres internationaux du genre, traduit dans une trentaine de langues. « Grangé a le chic de rendre crédible ce que son imagination débordante invente de façon totalement débridée.» Le Figaro

Thriller, Aux éditions Albin Michel.

You can order here